Blog

Le marathon Devoxx France 2013 – Sur la forme

Voici mon retour sur la forme de mes 3 jours au Devoxx 2013. C’était la première fois que j’assistais à ce type d’évènement et comme souvent les premières fois sont mitigées.

Ce Devoxx France 2013 s’est effectivement transformé en marathon car j’ai voulu absolument assister au maximum de conférences sur les 3 jours.

Un conseil ne faites pas cette erreur pour éviter de basculer en mode stress et … de manquer des conférences. Préférez garder du temps pour échanger, réseauter et discuter avec tout les gens passionnés qui sont là pour l’évènement.

Les autres conférences vous les verrez sur Parleys.com.

L’inscription

Grâce à Oxiane, il est possible pour les entreprises de gérer les inscriptions au Devoxx via la formation professionnelle. Le travail réalisé a été rappelé chaleureusement par l’équipe Devoxx lors de la keynote.

Le lieu

L’hôtel Marriott est très bien situé car accessible en quelques minutes à pied depuis la ligne métro 6 station St Jacques.

C’est d’autant plus appréciable quand vous venez de province et que votre point de chute est la gare Montparnasse.

Malgré le nombre de participants, il y a assez d’espace pour se déplacer et avoir accès aux nombreuses salles. Néanmoins aux heures de ravitaillement, c’est l’heure de pointe et on se sent serré comme une sardine :).

Le planning

N’essayez pas de prévoir tout votre planning à l’avance. Par expérience, préférez le faire la journée pour le lendemain.

Un désagrément qui peut vous arriver est le changement de planning de dernière minute. Dans ce cas mieux vaut avoir prévu des conférences de rechange.

Sinon vous serez pris au dépourvu et vous manquerez un créneau complet car les autres salles sont déjà pleines et les conférences sont déjà commencées.

Méfiez-vous aussi des 30 minutes entres les conférences qui sont bien trop courtes pour avoir le temps de discuter, se ravitailler en boisson, trouver la salle et s’installer.

Les formats

Quickies & Tools In Action

Ces formats sont vraiment très courts et exigent du speaker d’être très synthétique avec une démo sans couacs. De plus, les quickies sont placés dans le créneau ravitaillement. Autant dire que si vous voulez faire une pause, vous êtes obligés d’arbitrer avec votre faim :).

Ce qui est appréciable, c’est quand le speaker a anticipé « l’effet démo » ou « loi de Murphy » en proposant une vidéo de la démo. Vraiment pro !

Labs

Ce format nécessite que les speakers vous fournissent le cours clé en main avec tous les outils qui fonctionnent. Sinon, vous êtes confrontés aux problèmes techniques, liés aux machines et systèmes, qui viennent polluer les 3 heures qui sont vraiment trop courtes.

Il faut aussi que les speakers axent leurs cours sur quelque chose d’innovant qui sort d’un tutorial directement accessible sur le web.

Chacun avance à son rythme et peut donc prendre du retard, fournir par exemple un repository git avec des branches par step permet à tout le monde de se resynchroniser.

Pour bien comprendre des points techniques ou des concepts, il faut que les speakers soient disponibles. Vu le nombre de participants 4 speakers c’est l’idéal.

Conférence

Je n’ai pas été déçu par ce format pour les conférences auxquelles j’ai assistées. Une petite remarque néanmoins pour les conférences qui se déroulent en mode LiveCoding.

Pour qu’elle soit réussie, il faut qu’elles démontrent bien le lien entre le code et le résultat. Sans quoi, nous n’arrivons pas à identifier quelle brique technique fait quoi.

C’est d’autant plus visible quand il y a plusieurs briques techniques utilisées notamment en Front avec les frameworks et librairies JS.

Le ravitaillement

Bravo aux personnels du Marriott qui sont vraiment rapides et professionnels. Malheureusement, avec la horde de piranhas qui rodaient, les plats partaient en quelques secondes.

Un conseil,  anticipez la fin de vos conférences en sortant légèrement avant pour avoir le privilège de manger :).

Quoiqu’il en soit, en terme de boissons vous pouvez vous requinquer sans problèmes tout au long de la journée.

En résumé

N’essayez pas de tout voir et prévoyez des conférences de rechange au cas où. Bien sûr cela aurait été facilité par une application mobile Devoxx mis à jour en live.

Malheureusement, ce n’était pas le cas comme l’a rappelé Nicolas Martignole lors de la keynote de l’équipe Devoxx France. En espérant que pour la prochaine Devoxx cette application fonctionnera.

A part ce manque,  il faut remercier cette équipe qui fait un super travail. Lors de leur keynote, ils ont bien rappelé l’investissement que cela représente et la difficulté des choix pour les speakers.

Quelques photos

Afin que vous puissiez vous faire une petite idée, voici quelques photos.

admin

Written by

The author didnt add any Information to his profile yet