Sur la route d'Oxiane digressions diverses

LeBlog OXiane

23 avr
2012

Devoxx France 2012, retour

Devoxx France était annoncé comme la conférence de l’année sur le langage Java en France. Je confirme !! De plus, Devoxx France s’est également différencié avec des conférences dont les sujets concernaient les méthodes de développement et de gestion de projet.

Voilà le programme que j’ai suivi :

[Conférence] Kanban pour les nuls ! - Guillaume Lours, Dimitri Bael
Ce que j’ai retenu de Kanban :

  • Kanban est basé sur des cartes de couleurs où toutes les informations caractérisant la tâche sont regroupées.
  • Kanban est basé sur un processus de « flux tirés ».
  • Quelles différences par rapport à SCRUM :
    • pas d’estimation des tâches,
    • les priorités sont revues à chaque « stand-up meeting »,
    • chaque étape possède une limite supérieure et inférieure afin d’optimiser le temps de trajet d’une tâche entre l’étape initiale (Ready) et l’étape finale (Done),
    • pas autant de rituel qu’en SCRUM mais une planification est néanmoins nécessaire.
      Par exemple il est possible d’avoir « les démonstrations » toutes les 3 semaines et « les rétrospectives » toutes les semaines.

[Conférence] Google Web Toolkit à l’épreuve du feu - Sami Jaber

  • Une salle pleine !! L’intérêt pour GWT n’est donc pas mort!! (personnellement j’en éprouve une grande satisfaction).
  • Démonstration d’une application GWT de gestion de conférences réactive à la seconde et devant supporter plus de 30 appels par seconde.
  • Les apports de l’Open Source dans le contournement de bugs. 
  • L’utilisation du « code splitting » afin de s’assurer que l’application reste optimisée et ne charge que le nécessaire.
  • La réactivité de l’application est assurée par l’utilisation intensive du push serveur GWT Event service puis d’Atmosphere.

[Conférence] Behind the Scenes of Day-To-Day Software Development at Google – Petra Cross

  • Google a eu du succès, salle remplie et plus encore !
  • J’ai été très marqué par la gestion de projet à la Google, pas de cycle V, pas de SCRUM, pas de Kanban mais un mixte des trois.
    Dans les idées fortes :

    • le « standup meeting » ne sert à rien puisqu’il suffit de regarder un tableau de post-it.
    • Les « users stories » sont ordonnées par priorité et les développeurs prennent obligatoirement la tâche la plus haute, pas d’autre choix possible.

[Conférence] Pour un développement durable par Frédéric Dubois

  • Présentation dans un style très « Arlette Laguiller (FO) », développeurs, développeuses, coder n’est pas sale et vous pouvez bien le faire (Agile, TTD, ATTD, craftmanship, SOLID)

Mon bilan est vraiment positif. Il n’y a qu’une seule ombre au tableau : je n’ai malheureusement pu participer qu’à une seule demi-journée, je le regrette encore …

gcailley